Antoine Mathieu

Après une formation au Théâtre National de Strasbourg,il travaille au théâtre, notamment sous la direction de Christine Landriève, La Paix du dimanche de John Osborne (Festival d’Avignon 1992 ) ;

Enzo Cormann , Cabaret Chaosmique (Festival d’Avignon 1995 ) ;

Joël Jouanneau , Lève-toi et marche d’après Dostoïevski (Festival d’Avignon, 1995), Pitbull de Lionel Spycher (Théâtre Gérard Philipe, 1998), Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce (Théâtre National de la Colline, 2000) ;

Adel Hakim, Sénèque (Théâtre des Quartiers d’Ivry 1995) ;

Jean-Claude Fall, Hercule furieux, Hercule sur l’Oeta, Œdipe de Sénèque (Comédie de Montpellier 1998) ;

Alain Françon, Edouard II de Christopher Marlowe (Festival d’Avignon 1996), Les Petites Heures d’Eugène Durif (Théâtre National de la Colline 1997), Petit Eyolf d’Henrik Ibsen (Théâtre National de la Colline 2003, repris en 2004) ;

Jean-Louis Martinelli, Catégorie 3.1 de Lars Noren (Théâtre National de Strasbourg 2000, Nanterre 2002), Platonov de Tchekhov (Nanterre 2002) ;

Yannis Kokkos, Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare (Nanterre 2002) ;

CharlesTordjman, Le retour de Sade de Bernard Noël (Théâtre de la Colline 2004), Vers toi terre promise de Jean-Claude Grimberg (Rond-Point 2009, reprise en 2011) ;

Stéphane Braunschweig, Vêtir ceux qui sont nus de Luigi Pirandello (Théâtre National de Strasbourg 2006), L’Enfant rêve d’Hanokh Levin (Théâtre National de Strasbourg 2006) Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov (Théâtre National de Strasbourg 2007) ;

Gérard Watkins Lost Replay (Théâtre de la bastille, 2013).

Au cinéma, il tourne sous la direction de Jacques Maillot, Nos vies heureuses ; Marion Vernoux, Rien à faire ; Michael Haneke, Code inconnu ; Cécile Vargaftig, Mille facettes ; Robert Guediguian, Le Promeneur du Champ de Mars (2004).

Il a joué dans plusieurs téléfilms parmi lesquels L’Âge des possibles de Pascale Ferran,Mariage d’amour de Pacale Bailly et dans le court-métrage Aiguillages de C.Lionnet.