Marie Desgranges

Formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (1992 /1995) sous la direction notamment de Madeleine Marion, Daniel Mesguich, Stuart Seide.

Elle travaille sous la direction de Julie Brochen avec laquelle elle entamera un véritable compagnonnage : La Cagnotte de Labiche (1994), Penthésilée de Kleist, Le Décamerondes femmes d’après Voznesinskaya (1998), L’Histoire vraie de la Perichole d'après Offenbach (2006), Hanjo de Mishima (2007), Merlin l’enchanteur de Florence Delay et Jacques Roubaud mis en scène conjointement par Julie Brochen et Christian Schiaretti (2011)

Elle est comédienne de la troupe du TNS depuis septembre 2011.

Elle travaille également sous la direction de Pierre Diot dans Hortense a dit « J’m’en fous ! »de Feydeau (1995), avec Robert Cantarella dans Oncle Vania de Tchekov (1996) et Le Marchand de Venise de Shakespeare (2000) ; avec Bernard Sobel dans Zakat de Babel (1997) et à plusieurs reprises avec Gerard Watkins auteur et metteur en scène de Suivez-moi(1999), Dans la forêt lointaine (2001), Icône (2004) et sous la diction de Simon Abkarian dans Titus Andronicus de Shakespeare (2003) et de Véronique Bellegarde Cloud tectonicsde Rivera (2003). Elle joue avec Jorge Lavelli dans Merlin de Tankred Dorst (2005), puisPhèdre de Sénèque au Théâtre des Amandiers sous la direction de Julie Recoing (2008)et elle rejoint le groupe Incognito pour Le Cabaret des Utopies (2010).En 2012, elle joue dansSallinger de BM Koltès sous la direction de Catherine Marnas.

Au cinéma, elle tourne avec Bertrand Tavernier dans Laissez-passer (2000), Dante Desarthe dans Cours toujours, Pascal Lahmani dans Terre promise et Monsieur Bourel, Charlotte Erlih dans Eaux troubles (2008), Louis Becker dans Les papas du dimanche (2011).

A la télévision, elle tourne avec Cathy Verney dans Hard, Thierry Petit, Fabrice Cazeneuve, Jacques Renard, Philippe Triboit, Christian Faure…

Marie Desgranges est également chanteuse du groupe « Marie et Les Machines » ; elle compose des chansons pour les « Sea girls » et la musique pour le théâtre, notamment pourDans la foret lointaine de Gérard Watkins.

Au cinéma et à la télévision, elle travaille sous la direction de Philippe Garel Baisers de secours, de Maurice Frydland Un été alsacien, de Michel Favart Les Deux Mathilde, de Didier Bourdon Bambou et de Benoit Jacquot Les Faux-Monnayeurs d’après Gide.